Sommaire

  • SCI soumise à la TVA
  • SCI non soumise à la TVA

Une société civile immobilière peut dans certains cas être soumise à la TVA.

La création d'une SCI peut être décidée et mise en place comme un outil de gestion du patrimoine immobilier. Cette procédure est subordonnée à des formalités d'immatriculation, et de statuts.

En effet, une Société Civile Immobilière est une société, donc une personne morale avec une existence juridique propre. À ce titre, elle est dotée d'un objet social déterminé par les associés, en rapport avec un bien immobilier.

SCI soumise à la TVA

Certaines SCI sont soumises de plein droit à la TVA, et d'autres peuvent y être assujetties sur option. Dans ce dernier cas, c'est la SCI qui demande cette option auprès des services fiscaux. Elle s'appliquera alors pour une durée de 10 ans renouvelable.

Être soumis à la TVA signifie pour la SCI :

  • récupérer de la TVA sur ses loyers et la reverser à l'État,
  • déduire de ce montant la TVA qu'elle-même aura versé.

En pratique, cette option est intéressante lorsque la SCI aura un montant important de frais incluant de la TVA.

Dans les faits, peu de SCI sont soumises à la TVA, cette option se révélant contraignante (tenue de comptabilité en partie double) et cette possibilité n'étant pas offerte à toutes les SCI.

SCI non soumise à la TVA

En effet, un grand nombre de SCI ont pour objet la location d'un bien immobilier à usage d'habitation et, de ce fait, ne peuvent pas demander l'option TVA. Aucune démarche ne s'impose alors à la société concernant la TVA.

SCI : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la création et la gestion d'une SCI
Télécharger mon guide
SCI