Sommaire

  • Les avantages d'une SCI
  • Tableau comparatif des avantages et inconvénients d'une SCI

La SCI (société civile immobilière) est un outil privilégié pour la gestion du patrimoine immobilier. Sa création est subordonnée à des formalités d'immatriculation, et de statuts.

Girardin - Réduction d'impôt

En effet, une SCI est une société, donc une personne morale avec une existence juridique propre. À ce titre, elle est dotée d'un objet social déterminé par les associés, en rapport avec un bien immobilier.

Les avantages d'une SCI

Avantage fiscal

Les avantages fiscaux des SCI sont nombreux :

  • Si la SCI possède des biens immobiliers qu'elle loue, il sera possible de déduire de ce chiffre d'affaires les intérêts versés ainsi que les coûts des travaux engagés pour établir le revenu imposable (en savoir plus : imposition de la SCI).
  • Si la SCI est en déficit, ce déficit est répercuté sur le revenu fiscal des associés jusqu'à 10 700 € chacun.
  • La revente des parts de SCI après 15 ans de détention est exonérée d'impôt sur les plus-values, indépendamment de la date d'entrée des biens dans le patrimoine de la SCI (en savoir plus : fiscalité de la SCI).

Avantage pour la succession

  • La SCI favorise la transmission du patrimoine au sein des familles, car les enfants peuvent être associés, d'une part, et la valeur transmise est établie sur l'actif net de la SCI, donc après déduction des dettes.
  • La transmission peut se faire au fur et à masure, sans impact sur la gestion.

Avantage patrimonial

  • La SCI permet d'éviter les problèmes de la propriété d'un bien en indivision : le gérant peut prendre les décisions de gestion courante même si les associés n'arrivent plus à s'entendre (en savoir plus : gérant de la SCI).
  • La SCI permet de mettre à l'abri ses locaux professionnels contre les risques de redressement ou de liquidation judiciaire de sa société commerciale.

Tableau comparatif des avantages et inconvénients d'une SCI

Avantages et inconvénients d'une SCI
Avantages Inconvénients
  • Apport en capital limité.
  • Pas d'indivision.
  • Transmission de patrimoine facilitée : donation progressive des parts.
  • Dissociation du patrimoine de la SCI et du particulier.
  • Fonctionnement lourd : éventuelle tenue de comptabilité, nomination d'un gérant, publicités à effectuer.
  • Responsabilité personnelle des associés sur les dettes de la SCI.
  • Les associés ne sont pas propriétaires du bien immobilier.
  • Difficulté à vendre des parts de SCI par rapport à un immeuble.

SCI : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la création et la gestion d'une SCI
Télécharger mon guide
SCI