L'imposition de la SCI

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

La création d'une SCI peut être décidée et mise en place comme un outil de gestion du patrimoine immobilier. Cette procédure est subordonnée à des formalités d'immatriculation, et de statuts.

En effet, une SCI (société civile immobilière) est une société, donc une personne morale avec une existence juridique propre. À ce titre, elle est dotée d'un objet social déterminé par les associés, en rapport avec un bien immobilier.

Les revenus tirés d'une SCI sont différemment imposables selon le type de propriétaire des parts.

Petits revenus : le prêt d’accession sociale vous aide à acheter un logis

Imposition des revenus tirés de la SCI

Par défaut, la fiscalité appliquée est celle de l'impôt sur le revenu des particuliers. La SCI est alors qualifiée de « transparente ».

Les associés peuvent décider d'opter pour l'impôt sur les sociétés, pour limiter leur taux d'imposition en cas d'impôt sur le revenu important, par exemple.

Les associés, en tant que personnes physiques, seront imposés à l'impôt sur le revenu en tant que revenu foncier. En cas de déficits, ils peuvent également être déduits des revenus dans une certaine limite fixée annuellement (10 700 €).

Exemple : le bien est mis en location, chacun des associés devra déclarer les dividendes qu'il perçoit en tant que revenu foncier, au même titre qu'un propriétaire déclare ses loyers.

Si les parts sont détenues par des personnes morales (une autre société), les revenus seront inclus dans le bilan de cette société et imposables selon le régime choisi par celle-ci (forfait, réel...).

Fiscalité et SCI : imposition des revenus à la vente des parts sociales ou de l'immeuble

Si un associé décide de vendre ses parts sociales, la plus-value qui peut en découler sera imposée selon le régime des plus-values immobilières de particuliers. La date de référence sera celle de l'acquisition des parts, sachant que les plus-values immobilières sont exonérées d'imposition après 15 années de détention.

Si la vente de l'immeuble est décidée, l'imposition de la plus-value sera calculée de la même façon.

Si les parts appartiennent à une personne morale, les plus-values s'inscriront dans le bilan de celle-ci.

Imposition SCI : frais déductibles

La SCI peut déduire certains frais dans son résultat imposable.

Le résultat de la SCI sera imposé dans les revenus de chacun des associés (qu'il ait perçu les dividendes ou qu'il les ait laissé en réserve sur les comptes de la SCI). Ce résultat est fonction des recettes, comme les loyers perçus, et des charges.

Certains frais sont déductibles du résultat de la SCI :

  • les travaux ouvrant droit à crédit d'impôt : isolation, certaines chaudières... ;
  • en cas de location, les frais incombant au propriétaire, à savoir les réparations : toitures, maçonnerie... ;
  • les frais de gestion ;
  • les primes d'assurance ;
  • les intérêts d'emprunt ;
  • la taxe foncière.

Plus les charges de la SCI seront importantes, moins le résultat sera élevé. Et si le résultat est faible, l'imposition le sera aussi. C'est l'avantage de la SCI, de payer moins d'impôts grâce à la déduction des charges.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d'obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !