Enregistrement SCI

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka

La constitution d'une société civile immobilière s'effectue en plusieurs étapes : établissement des statuts de la société, avis de constitution à publier dans un journal d'annonces légales, immatriculation de la société au Registre du commerce et des sociétés (RCS).

Jusqu'au 1er juillet 2015, les statuts de la SCI devaient être enregistrés auprès du service des impôts des entreprises. Cette formalité d'enregistrement des statuts a été supprimée, sauf dans certains cas particuliers.

D'autres actes établis durant la vie de la SCI (transformation, augmentation de capital, dissolution, etc.) sont quant à eux toujours soumis à enregistrement, ce qui permet de leur donner une date certaine.

Enregistrement des statuts de SCI 

Principe : pas d'enregistrement des statuts

Les étapes de constitution d'une SCI comprenaient, jusqu'au 1er juillet 2015, l'obligation de procéder à l'enregistrement des statuts de la SCI, une fois ceux-ci établis et signés par l'ensemble des associés, auprès du service des impôts des entreprises.

La loi n° 2014-1545 du 20 décembre 2014 a supprimé, à compter du 1er juillet 2015, l'obligation d'enregistrement des actes de constitution de sociétés.

Dès lors, les associés qui créent une SCI établissent les statuts de celle-ci, les signent et les déposent au centre de formalités des entreprises lors de la formalité d'immatriculation de la SCI.

Thinkstock

Exceptions : enregistrement des statuts notariés ou avec apport d'actif

Une fois datés et signés, les statuts de la SCI doivent être enregistrés auprès du service des impôts des entreprises seulement si :

  • les statuts ont été établispar acte notarié. Le notaire se charge de l'enregistrement ;
  • les statuts comportent un apport d'actif tel un apport d'immeuble, de parts sociales ou d'actions.

Enregistrement des actes de la vie de la SCI

Durant la vie de la SCI, certains actes doivent être enregistrés auprès du service des impôts des entreprises :

  • les actes constatant la prorogation, la transformation ou la dissolution de la SCI ;
  • les actes constatant l'augmentation, l'amortissement ou la réduction de son capital ;
  • les actes de cessions de parts sociales.

Enregistrement de SCI : les démarches à effectuer

Dépôt des statuts lors de l'immatriculation

Pour les statuts qui ne sont plus soumis à l'obligation d'enregistrement, un exemplaire doit être déposé au centre de formalités des entreprises (CFE) par le créateur de la SCI.

Les statuts sont ensuite transmis au greffe du tribunal de commerce qui les transmet au service des impôts des entreprises par voie dématérialisée.

Enregistrement auprès du SIE

Pour les actes soumis à la formalité de l'enregistrement, la procédure d'enregistrement doit être réalisée par l'un des associés de la SCI ou par le notaire dans le cas de l'acte notarié.

L'enregistrement s'effectue auprès du SIE :

  • du lieu de situation de l'étude notariale pour les statuts établis par acte notarié ;
  • du lieu de situation du domicile de l'un des associés ou du siège social de la SCI, pour les statuts comportant un apport en numéraire ou en mobilier ou pour les autres actes de la vie de la SCI (transformation, prorogation, dissolution, augmentation du capital, etc.).

Il s'effectue auprès du service de publicité foncière du lieu de situation de l'immeuble pour les actes comportant un apport d'immeuble.

L'enregistrement doit être effectué dans un délai d'un mois à compter de la date d'établissement de l'acte.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d'obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !