Associé SCI

Ooreka Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2018

Sommaire

  • Pourquoi devenir associé d'une SCI
  • L'associé d'une SCI n'a pas le statut de commerçant
  • Le nombre des associés dans une SCI
  • Les parts sociales de la SCI

Les associés d'une SCI préciseront dans les statuts leur nombre et leur part respective du capital social.

Négociation crédit immobilier

Une SCI (société civile immobilière) est un outil privilégié de gestion du patrimoine immobilier. La création d'une SCI est subordonnée à des formalités d'immatriculation, et de statuts.

En effet, une SCI est une société, donc une personne morale avec une existence juridique propre. À ce titre, elle est dotée d'un objet social déterminé par ses associés, en rapport avec un bien immobilier.

Pourquoi devenir associé d'une SCI

La SCI peut être créée pour gérer un patrimoine existant ou dans le but de constituer ce patrimoine.

Les associés d'une SCI peuvent donc décider d'amener en apport à la société, soit du capital (des liquidités), soit un bien immobilier. Aucun capital minimum n'est requis pour la création d'une SCI.

 

L'associé d'une SCI n'a pas le statut de commerçant

Un majeur ou un mineur représenté par son tuteur peuvent s'engager dans une SCI et être associés.

Les personnes qui n'ont pas le droit d'exercer d'activité commerciale peuvent aussi être des associés (exemple : personne touchée d'incapacité suite à jugement, fonctionnaire, mineur, etc.).

Des époux peuvent aussi être associés au sein d'une SCI.

Le nombre des associés dans une SCI

Une société civile crée un lien entre les associés.

Le nombre des associés d'une SCI est au minimum de deux, et n'est pas limité. Chacun des associés est lié par écrit, à travers les statuts.

La SCI et les associés étant des personnes différentes, il est utile de préciser que les biens immobiliers dont la SCI peut être propriétaire, ne sont pas la propriété des associés. Les associés sont propriétaires de parts sociales.

Les parts sociales de la SCI

Le capital social d'une SCI est divisé en parts sociales, entre les différents associés.

Une SCI est fondée sur un capital social, ce capital est divisé en parts, qui appartiennent aux associés.

Chaque associé est propriétaire d'un certain nombre de parts sociales de la SCI, dont la valeur correspondra à une partie de la valeur du bien immobilier. En cas d'emprunt par la SCI pour acheter le bien immobilier, alors la valeur des parts correspondra à la valeur résiduelle du bien.

L'administration fiscale tolère une évaluation inférieure des parts sociales d'une SCI, dans la mesure où il n'existe pas de marché pour vendre ces parts, et qu'il existe plus de difficultés pour les vendre qu'un bien immobilier.

Chaque part ouvre également droit à des dividendes, générés par l'activité de la SCI. Plus un associé de SCI possède de parts, plus les dividendes perçus seront élevés.

SCI : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la création et la gestion d'une SCI
Télécharger mon guide
SCI

Aussi dans la rubrique :

Formalités création

Sommaire

Rédaction des statuts

Statuts SCI

Enregistrement de la SCI

Enregistrement de SCI

Avis de constitution

None

Détermination du nombre de parts de la SCI

Déterminer le nombre de parts d'une SCI

Être associé de la SCI

Associé SCI